The Googleplex

Hello chers web-spectateurs !

On a tellement de boulot en ce moment que je ne me sens pas plus de courage que de balancer un petit article sur le fameux campus de Google (j’ai un stock grandissant de photos à vous montrer, je laisse tomber l’ordre chronologique et je vais essayer de reprendre le rythme).

Une ville dans la ville (villeception)

Habitant à Mountain View, je me devait de faire la ballade ! Pour info, j’y suis allé debut avril donc ça date déja un peu, mais c’est pas le genre de batiments qu’ils repeignent chaque année. Alors moi, aussi naïf que ma soeur, je m’attendais a un gros batiment principal et quelques bureaux éparses par-ci par-là, mais que neni, Google c’est 11 hectares (soit beaucoup en mètres carrés) de batiments, de terrains, de complexes sportifs et surtout de couleurs.

Les batiments centraux en arrivant. Enfin je crois.

Les batiments centraux en arrivant. Enfin je crois.

C’était un dimanche, il n’y avait pas grand monde mais alors les vélos, il y en a par centaines, absolument partout. Les employés n’ont pas besoin de se soucier d’où ils ont laissé le leur, il y en a forcément un (ou une quinzaine) a moins de 10 mètres. Sans me poser de questions, la première chose que j’ai faite a été de laisser le mien à l’entrer pour apprécier la visite dans le pur style Google (et pour me la péter, aussi).

Ils sont techniquement nazes mais c'est quand même la classe de se ballader avec !

Ils sont techniquement plutôt nazes mais c’est pour le trip !

Bref, la suite dans les photos 🙂

Ils ont carrément renommé une rue, pas moins.

Ils ont carrément renommé une rue, pas moins.

Fait exceptionnel, ce jour là était couvert,

Fait exceptionnel, ce jour là était couvert,

Dans l'ensemble, les employés ne sont pas trop à plaindre.

Dans l’ensemble, les employés ne sont pas trop à plaindre.

Pistes cyclables partout

Pistes cyclables partout

Petit coin "nature" pour apprécier le bruit des moteurs dans l'eau, limite les rochers sont en mousse. Bref, des jardins à l'américaine.

Petit coin « nature » pour apprécier le bruit des moteurs dans l’eau, limite les rochers sont en mousse. Bref, des jardins à l’américaine.

Je n'ai pas trouvé le hall des statues Android mais j'avais celle-là pour me consoler

Je n’ai pas trouvé le hall des statues Android mais j’avais celle-là pour me consoler

le 41ème batiment, au hasard parce que j'en ai vu le quart et photographié encore moins.

le 41ème batiment, au hasard parce que j’en ai vu le quart et photographié encore moins.

C'était vraiment mort en fait, les employés devaient être à SF ou en train de geeker dans les chambres

C’était vraiment mort en fait, les employés devaient être à SF ou en train de geeker dans les chambres

Chaque batiment à sa petite particularité architecturale, c'est vraiment sympa

Chaque batiment à sa petite particularité architecturale, c’est vraiment sympa

Aucun portail pour entrer là dedans, mais un clin d'oeil parmis d'autres pour ceux qui comprennent :)

Aucun portail pour entrer là dedans, mais un clin d’oeil parmis d’autres pour ceux qui comprennent 🙂

Ils ont même une boutique, fermée le week end donc pas trop axée touristes.

Ils ont même une boutique, fermée le week end donc pas trop axée touristes.

L'une des caisses qui sont probablement passées devant chez vous.

L’une des caisses qui sont probablement passées devant chez vous.

Et enfin, le quartier Youtube !

Et enfin, le quartier Youtube !

C’est tout pour ajourd’hui 🙂 Merci à ceux qui suivent encore et vu le rythme absolument pas stable de mes posts, sachez que vous pouvez vous inscrire pour être prévenus en cas de nouveautés quelque part dans le menu à droite. Ciao ciao !

Et moi pendant c’temps là

Vous l’aurez remarqué, ça fait un bail que je n’ai pas updaté ce blog ! En fait, j’ai eu pas mal de soucis à gérer et de trucs à penser dernièrement, mais maintenant retour au beau fixe. J’ai pas mal parlé de la région mais pas encore de moi, donc ce post sera complètement du 3615 myLife histoire de vous projeter un peu ici. Je vais essayer de ne pas être trop long, mais de quand même résumer mon premier mois passé ici.

Il était une fois en Amérique

Comme je l’ai déjà raconté, mes premiers jours ici étaient absolument géniaux. Il faut s’imaginer débarquer au coeur de San Francisco, avec juste une valise et un vieux sac à dos, en levant les yeux au (gratte-)ciel et en se disant que ça y est, c’est une nouvelle vie qui commence. J’ai passé deux nuits dans l’auberge USA Hostels qui est vraiment bien, avec des soirées organisées chaque.. soir, et des open petits déjeuners avec tout le matos pour faire ses propres pancakes (impossible de faire des crêpes  standard avec cette pâte là). Je ne sais pas pourquoi, mais cette auberge était blindée de Français et j’y rencontre aussi quelques Australiens hyper sympas. Sur le pas de la porte, une fille de San Diego me parle de tout et de rien et me fait un gros câlin en partant – pas question de faire la bise là bas, mais les accolades sont fréquentes. Enfin voilà quoi, je viens d’arriver, il fait super beau, la ville semble géniale, et même pas arrivé je me fais une pote, j’ai la musique San Francisco de Scott McKenzie qui résonne dans ma tête, et je me gave pendant trois jours, voilà en gros mes premiers moments en Californie.. Bref, le dimanche je met le cap à Redwood City, dans un hotel, pour mes premiers jours au boulot à Palo Alto. Je ne parlerai pas trop du boulot sur ce blog, mais sachez que je suis dans une jeune startup où il n’y a quasiment que des Français. On parle en Français, on écrit en Anglais, c’est le deal et c’est très bien comme ça. L’ambiance est très bonne, les collègues géniaux, et je me régale absolument dans tout ce que je fais. Bref, l’hotel c’est bien mais c’est pas donné. Je m’attaque alors à Craiglist pour trouver un logement, ce fameux site qui est un peu l’équivalent de notre « Le Bon Coin » national mais en mille fois plus gros. Pour ceux qui ne connaissent pas, Craiglist c’est un site de ventes (entre-autre) entre particulier sur lequel on peut tout trouver: un tournevis, une voiture, une maison, des potes, une femme, un chien, un boulot… bref, TOUT (vraiment hein, ça n’est pas une blague).

Ca n'a pas de rapport mais j'avais oublié de vous montrer le quartier Gay ! C'est pas comme si c'était une vielle réputation, des drapeaux à chaque lampadaire vous rappellent que c'est officiel

Ca n’a pas de rapport mais j’avais oublié de vous montrer le quartier Gay ! C’est pas comme si c’était une vielle réputation, des drapeaux à chaque lampadaire vous rappellent que c’est officiel

Castro Street. Les couples hétéro sont acceptés bien sûr mais ça a quelque chose de pas trop naturel dans le coin.

Castro Street. Les couples hétéro sont acceptés bien sûr mais ça a quelque chose de pas trop naturel dans le coin.

Premier appart beaucoup trop ouf

Je trouve finalement un trentenaire qui cherche un colloc international à Burlingame, à côté de San Mateo (quelque part dans la Silicon Valley). En gros, l’appart fait partie d’une sorte de quartier résidentiel avec un parc et un lac en plein milieu, l’accès à 3 piscines, deux salles de muscu, des terrain de tennis, de golf et j’en passe. Bref le vrai hotel resort mais au prix d’une colloc ! Mais voilà, c’était trop beau pour être vrai, et quelques semaines plus tard il décide de vivre avec sa petite copine et me remercie de ma présence. Un peu dur sur le moment, mais finalement vite résolu.

C'était vraiment chouette, et je n'en ai quasiment pas profité :P

C’était vraiment chouette, malheureusement je n’en ai quasiment pas profité n’étant pas là pendant la journée ou les week ends :p

Piscine chauffée toute l'année bien sûr !

Piscine chauffée toute l’année bien sûr !

Et toujours, la belle vie

J’ai quand même passé des supers moments avec le colloc pendant quelques semaines. Dès le premier weekend, on assiste à un barbecue géant (parmi tant d’autres) avec pleins de Brésiliens dans un parc de San Francisco. Je sympathise avec pas mal de monde avec qui je suis toujours en contact. Et le soir même, il me propose de partir skier sur deux jours au lac Tahoe ! Oui oui, il y a des montagnes et des stations de ski en Californie, certaines ouvrant même jusqu’en Juin ! On créchais dans une maison qui appartient à une association, en gros vous payez que dalle et avez droit à une couchette pour la nuit (très pratique), et on a profité à fond de la neige. La station où l’on était énorme et a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver 1960, c’était géant !!

Dans le genre de nos bonnes vielles Alpes

Dans le genre de nos bonnes vielles Alpes

Il y avait un couple de jeunes marriés sur les pistes ! Ils sont fous ces Américains.

Il y avait un couple de jeunes marriés sur les pistes ! Ils sont fous ces Américains.

Une dernière, avec le lac Tahoe dans le fond

Une dernière, avec le lac Tahoe dans le fond

Bike trip du Golden Gate Bridge

Une ou deux semaines plus tard, je m’achète une vélo premier prix et je fais enfin le circuit qui me tente depuis le début: en gros départ du sud de San Francisco, ballade le long de la côte (l’embarcadero), Firsherman’s warf again, traversée du Golden Gate bridge, descente de l’autre côté sur un petit bled hyper joli appelé Sausalito, encore un peu de biking et retour en Ferry sur San Francisco. C’était de la bombe, définitivement un truc à faire si vous venez dans le coin. Petite promenade en photos à la suite !

Passage sous le Bay Bridge en longeant la côte

Passage sous le Bay Bridge en longeant la côte

J'ai pas cherché à comprendre et j'ai pris une photo

J’ai pas cherché à comprendre et j’ai pris une photo

Un bateau à quai faisait à peu près la taille de mon village

Un bateau à quai faisait à peu près la taille de mon village

Encore un passage dans le quartier hyper touristique de Fisherman's Wharf

Encore un passage dans le quartier hyper touristique de Fisherman’s Wharf

Ah oui, je ne vous avais pas montré les célèbres phoques du coin

Ah oui, je ne vous avais pas montré les célèbres phoques du coin

Je m'approche du but. Ah au fait, c'était le jour de la Saint Patrick ;)

Je m’approche du but. Ah au fait, c’était le jour de la Saint Patrick 😉

Ca y est, la traversée tant attendue !

Ca y est, la traversée tant attendue !

De l'autre côté du pont où je croise quelques Français

De l’autre côté du pont où je croise quelques Français

Voilà Sausalito, assez atypique et bâti sur toute la façade de la colline

Voilà Sausalito, assez atypique et bâti sur toute la façade de la colline

Bye bye, on s'éloigne de la côte à bord du Ferry

Bye bye, on s’éloigne de la côte à bord du Ferry

Le bateau passe devant Alcatraz, l'île ex-prison culte

Le bateau passe devant Alcatraz, l’île ex-prison culte

Arrivée imminente à San Francisco

Arrivée imminente à San Francisco

Ca c'est juste pour le quota de couchers de soleil

Ca c’est juste pour le quota de couchers de soleil

Après cette rude journée, je rejoins quelques mecs que j’a rencontré lors du barbecue pour aller fêter la Saint patrick. On trouve un pub Irish parfait, qui s’était réservé à peu près toute une rue. On y a rencontré pas mal de monde – surtout des Français, c’est quand même plus simple pour discuter quand vous êtes encerclés d’enceintes électro-à-donf. Bref, super soirée 🙂

Une partie de la rue en question. On n'était pas tout seuls !

Une partie de la rue en question. On n’était pas tout seuls !

Le seul gros défaut c'est que j'ai du partir assez tôt à cause du dernier train pour San Mateo :(

Le seul gros défaut c’est que j’ai du partir assez tôt à cause du dernier train pour San Mateo 😦

Et pis ensuite

Comme je l’ai dis, j’ai du chercher un nouvel appart (re-craiglist) et back to aujourd’hui, je suis à Mountain View dans une maison qui a aussi accès à quelques piscines (c’est presque la norme) et qui est pas mal située. J’ai du passer 4 jours dans une piaule de peut-être 5m² en attendant qu’une vraie chambre se libère, et maintenant tout va bien ! La maison est pas toute neuve avec par exemple cette vielle moquette typiquement américaine (qu’il y a dans tous les apparts que j’ai visité, y compris celui dans lequel j’étais à San Matéo) qui retrace toute son histoire avec ses tâches et brulures, mais je me suis fait à la maison et en fait c’est vraiment bien parce qu’on est chez nous, on a accès à toute les pièces sans contraintes (alors que dans l’autre j’étais plus ou moins restreint à ma chambre) et on vient d’avoir une nouvelle coloc qui aménage samedi prochain et qui à l’air super cool 🙂 (on est 4 au total). Je n’ai pas encore de photos du coin mais j’en posterai dans de futurs articles. Je sais que le rythme de publication est très variable mais maintenant que je peux me poser à nouveau j’essaierai de continuer, j’ai d’ailleurs un prochain article en préparation =) A plus les loulous !

Les quartiers de S.F. [Part II]

Il y a tellement de coins différents à San Francisco que j’ai scindé l’article en deux. Et comme je l’ai dis, il me reste pleins d’endroit à voir. D’ailleurs j’y amène mon vélo dès demain ! Comme je l’ai dis dans le précédent article, vous pouvez sauter celui-là aussi si vous envisagez de venir a S.F. someday (j’écris ça parce qu’on m’a fait la remarque.. hein voisine !).

Fisherman’s Wharf

Le long de la côte au nord (à l’est de l’Embarcadero), c’est l’ancien port de pêcheurs du temps de la ruée vers l’or ! (Oui parce que j’en ai pas parlé mais toute l’histoire de la côte Ouest des USA est fortement liée à la période du gold rush). C’est paradoxalement un quartier typique mais surtout extrêmement touristique avec des tonnes de restos de fruits de mer (avec crabes et langoustes vivants posés sur de simples tables devant la plupart d’entre eux). J’en ai profité pour visiter le Jeremiah O’Brien, un bateau gigantesque qui date de la seconde guerre mondiale et qui servait à transporter des personnes, vivres et outils pendant le débarquement en Normandie (coincidence amusante, j’ai quitté la France à deux pas des-dites plages du D-Day dont la fameuse Omaha Beach). C’était vraiment impressionnant, surtout la maquette présente au musée qui se trouve à l’intérieur et qui représente le débarquement où l’on peut se faire une idée du nombre ahurissant de troupes qui étaient mobilisées. Bref, un coin super sympa mais a éviter si vous cherchez à fuir le tourisme de masse.

De là, pas mal de vélos sont à louer pour partir en direction du Golden Gate Bridge, avec traversée, visite du nord de la baie qui à l’air super sympa (pleins de dunes avec vue sur toute la baie) et retour en Ferry sur San Francisco. Jai tenté d’y aller à pieds et la nuit commençait à tomber avant même que je n’atteigne le pont. C’est sûr, je dois le faire !

2013-02-23 13.08.30

Pas mal de jetées offrent une belle vue sur la ville

2013-02-23 13.09.58

Fisherman’s Warf, tout de bois vétu

2013-02-23 13.15.38

Forcément les restos de poiscaille ça atire ces bêtes

2013-02-23 13.33.40

Il y a une salle « musée » de super vielles bornes d’Arcade. J’ai pas pu résister à prendre le jeu Star Wars en photo (et y dépenser quelques Quarters, les pièces passe-partout de 25c)

2013-02-23 13.43.59

Bourré de jeux mécaniques et d’automates. Les jeux d’arcades numériques n’ont pas toujours existé !

2013-02-23 13.45.01

Un sous-marin datant de WW2 qui se visite. Derrière au loin, le Jeremian O’Brien, qui ne rentrait sur aucune photo !

2013-02-23 13.53.04

Tout se visite. Si vous arrivez à grimper sur quelque chose, on vous autorise à y être.

2013-02-23 13.53.33

Le peu d’images que j’avais de ces vaisseaux viennent surtout de films et jeux vidéos. Quand on est devant (voire dessus), on flippe un peu en imaginant à quoi tout se bazar devait ressembler.

2013-02-23 14.05.14

La salle des machines encore en activité. On vous déconseille de donner des coups de clé à molette à grand coups de « danger de mort »

2013-02-23 14.11.25

Et la salle du capitaine avec un petite lucarne histoire d’éviter les icebergs de l’Atlantique

2013-02-23 14.14.41

Bon je charge un peu de photos mais c’est mon blog, j’fais c’que j’veux.

2013-02-23 14.39.42

Une portion d’une des plages, avec le O’Brien et ses copains

2013-02-23 15.08.04

Bon changement de quai avec cette fois un voilier bien classe

2013-02-23 14.57.53

Aujourd’hui il sert principalement de port de plaisance.

2013-02-23 15.10.40

J’aime bien cette photo =) On y voit.. euh.. un vieux bateau à chaudière.

2013-02-23 15.12.10

Le temps passe trop vite dans le coin, une dernière photo et je continue ma route.

Le Golden Gate Bridge, au loin. Je n'ai pas pu aller jusqu'au bout que la nuit était déjà là.

Le Golden Gate Bridge, au loin. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout que la nuit était déjà là.

Marina District

Je ne suis pas sûr de l’emplacement exact de ce quartier où je suis passé par hasard, mais en tout cas le Palace of Fine Arts que j’y ai croisé m’a vraiment surpris donc je lui accorde un chapitre. De là, on pouvait aller vers North Beach, le quartier Italien, ou encore des endroits comme Russian Hill mais bon chaque direction est à faire et je n’avais vraiment plus le temps donc on va se contenter de l’endroit !

2013-02-23 17.00.11

Et voilà le Palace of Fine Arts, classe hein ? Je savais même pas ce que c’était sur place, je viens de checker sur Google x)

2013-02-23 17.01.18

Une autre vue parce qu’avec mon téléphone pour seul appareil je me prends trop pour un photographe !

2013-02-23 17.03.20

Les colones, faites en peau de bisounours, sont toutes roses ! Avec un ciel de soirée dégagé, c’était vraiment beau.

2013-02-23 17.06.59

Et oui, c’est d’ici que vient la photo de couverture du blog !

2013-02-23 17.10.34

Bon je dois l’avouer le coin est perdu mais quand même très touristique. J’ai pu discuter avec quelques vielles dont une épouse d’un Français qui aiment trop notre pays. Le leur n’est pas trop mal, non plus.

Japantown

Changement rapide de décor pour dire que les Japonais ne sont pas oubliés malgré l’immense majorité de Chinois. Japantown c’est un mini quartier de quelques rues seulement et pas fameux fameux mais quelques éléments de déco sympa. J’ai même croisé une espèce de voiture de sport noire recouverte d’un immense sticker (ou était-ce de la peinture ?) tribal-style. Ca faisait mafia locale façon Yakusa dans GTA, puis je me suis dis qu’il fallait que j’arrête de penser n’importe quoi ^^

ようこそ、私はGoogleの翻訳です

ようこそ、私はGoogleの翻訳です

Y avait pas un chat dans le coin. (Ok, elle était facile et c'est un amalgame avec les Chinois)

Y avait pas un chat dans le coin. (Ok, elle était facile et c’est un amalgame avec les Chinois)

Ca doit faire un bail que ces Japonais sont pas allés au Japon.

Ca doit faire un bail que ces Japonais sont pas allés au Japon.

Haight-Ashbury

Ce quartier, situé au croisement des rues Haight et Ashbury (on situe souvent les endroits par des croisements de rues vu que tout est quadrillé), est THE place où a démarré tout le mouvement hippie de la fin des années 60 et il a énormément conservé cet esprit. La aussi, je marchais sans but et il a suffit d’un coin de rue pour que je comprenne que j’y étais arrivé. En fait, c’est vraiment fou comme il y a comme des « frontières » qui délimitent les quartier et qui vous dépaysent à peine traversées. Il y a des tonnes de bars et magasins à fond dans le délire, et évidemment des smoke shops et autres boutiques de tatouage. Ca a même des airs de quartier punk Londonien par endroits. C’était super agréable et il y a assez peu de touristes dans le coin.

Le genre de coin de rue qui vous préviennent que vous changez d'univers

Le genre de coin de rue qui vous préviennent que vous changez d’univers

Je rentre dans le premier bar venu. "One Flower Power and a cheesy Bagel please!" (Je sais pas vraiment ce que j'a bu)

Je rentre dans le premier bar venu. « One Flower Power and a cheesy Bagel please! » (Je ne sais pas vraiment ce que j’ai bu)

Sachant qu'on trouve un peu partout des pubs pour des docteurs qui vendent le droit de consommer de la marijuana (c'est écrit et assumé), ces boutiques tournent bien ^^

Sachant qu’on trouve un peu partout des pubs pour des docteurs qui vendent le droit de consommer de la marijuana (c’est écrit et assumé), ces boutiques tournent bien ^^

Et voilà, ma première fringue achetée aux USA sera un t-shirt super psychédélique, j'ai pas pu résister ^^

Et voilà, ma première fringue achetée aux USA sera un t-shirt super psychédélique, j’ai pas pu résister ^^

Les boutiques sont très invitantes si vous aimez les couleurs comme moi

Les boutiques sont très invitantes si vous aimez les couleurs comme moi

Ah oui, j'ai oublié de parler des fresques murales, souvent des tags superbes.

Ah oui, j’ai oublié de parler des fresques murales, souvent des tags superbes.

Il devait y avoir tous les vinyles de la terre là dedans, il faut vraiment que j'y retourne !

Il devait y avoir tous les vinyles de la terre là dedans, avis aux amateurs !

Il y a aussi des chouettes maisons "Victoriennes" dans le coin.

Il y a aussi des chouettes maisons « Victoriennes » dans le coin.

Les quartiers de S.F. [Part I]

DISCLAIMER: Les deux articles qui suivent (Les quartiers de S.F. parts I et II) peuvent vous spoiler un peu la ville, ne les lisez donc pas si vous voulez garder totalement l’effet de surprise. Cependant, de simples textes et photos sont très loin de ce qu’on peut vivre et voir sur place. Vous êtes prévenus !

Bon je vais essayer de vous présenter quelques quartiers de la ville mais il m’en reste encore pleins à voir ! Bref, voilà ce que j’ai eu le temps de faire so far.

Union Square

Situé au coeur du centre ville (oui parce que le « centre ville » s’étend sur des dizaines de kilomètres carrés), c’est là ou sont situés les grand malls, les hotels, les immenses rues commerçantes. Il est représentatif de la ville avec ses rues pentues et son activité incessante. Le soir, ça devient très actif avec de nombreux bars et tout.

Union Square, la place du même nom, avec un immense "Macy's" a gauche qui n'apparait pas sur la photo

Union Square, la place du même nom, avec un immense « Macy’s » a gauche qui n’apparait pas sur la photo

Downtown

Dans le prolongement sud de Union Square, c’est LE quartier des SDF. Enfin, on ne peut même pas parler de SDF puisqu’ils vivent tous ici, comme une grande communauté (il faut dire que le climat et les lois de S.F. leur sont favorable). En fait, l’endroit n’est pas trop recommandé mais ça vaut quand même le détour pour vraiment réaliser la pauvreté de ces gens – totalement délaissés par le gouvernement – qu’il existe dans au pays de la « liberté ». Certains sont fous à lier, beaucoup dorment par terre. C’est vraiment impressionnant.. Heureusement, pas mal de gens donnent des « doggy bag » à ces malheureux. En fait, quand vous n’avez plus faim au resto, il est tout à fait bien vu de demander à emporter les restes dans un petit sac, le doggy bag. Et c’est avec ça que vous pouvez décider de nourrir un nécessiteux ou de radiner sur vos restes.

Je n’ai pas d’images de ce quartier, ça ne me semblait ni safe ni tout à fait moral de prendre ces gens en photo.

Chinatown

Comme son nom l’indique, vous changez de pays au moment ou vous entrez dans ce quartier. 90% des gens sont chinois et parlent chinois, les voitures, les magasins, les décos, absolument tout est chinois ! C’est le quartier idéal pour manger pas cher, mais souvent la carte n’est carrément pas traduite en anglais et il faut donc se laisser guider par le serveur. Ce qui est dommage c’est que j’étais à San Francisco pendant le grand défilé du nouvel an Chinois de Chinatown sans le savoir, j’ai découvert ça le soir à la télé de l’hotel.

Une des rues de Chinatown, avec lampions aux portes et boutiques typiques

Une des rues de Chinatown, avec lampions aux portes et boutiques typiques

Des vieux qui jouent des instruments traditionnels devant une façade locale

Des vieux qui jouent des instruments traditionnels devant une façade locale

Les boutiques sont hyper kitsh avec des dragons et tout ce qu'il faut.

Les boutiques sont hyper kitsh avec des dragons et tout ce qu’il faut.

Sans oublier les boutiques immenses pleines de babioles inutiles  à bas prix

Sans oublier les boutiques immenses pleines de babioles inutiles à bas prix

Civic Center

C’est le quartier politique, institutionnel de la ville. Mairies, hotel de ville, monuments commémoratifs, c’est ici que ça se trouve. Assez touristique aussi, je n’y suis pas resté bien longtemps.

L'hôtel de ville dans toute sa splendeur. Pleins de guides et infos utiles dedans.

L’hôtel de ville dans toute sa splendeur. Pleins de guides et infos utiles dedans.

Que des grands batiments tout blancs. Ici, un musée sur la culture asiatique.

Que des grands batiments tout blancs. Ici, un musée sur la culture asiatique.

Un dernier grand truc blanc pour la route

Un dernier grand truc blanc pour la route

Financial District

The business place. Les grattes-ciels, les banques qui font toutes la taille de mon village, bref: le quartier des affaires. Il longe la côte qui donne sur la baie et est assez intéressant à visiter le soir pour capter que San Francisco, c’est quand même une grosse mégalopole américaine, même si elle n’a « que » 800 000 habitants. Le quartier longe la côte intérieure de la baie, c’est l’Embarcadero avec des pistes à vélo très sympathiques et des vues superbes sur le Bay Bridge, un pont de plus de 7km qui traverse la baie. Pas mal de restos très classes avec vue impressionnante sur la baie, mais j’imagine que les prix doivent suivre. bref, le quartier pour les gens qui ont des sous !

Vue depuis l'une des nombreuses jetées.

Vue depuis l’une des nombreuses jetées.

Il faut vraiment y être pour réaliser la hauteur de ces bàtiments

Il faut vraiment y être pour réaliser la hauteur de ces bàtiments

En se retournant on voit le pont qui mène à la partie Est de la baie

En se retournant on voit le pont qui mène à la partie Est de la baie

J'y suis même retourné, j'adore cet endroit

J’y suis même retourné, j’adore cet endroit

Telegraph Hill

Connu surtout pour la Coit Tower dont je ne vais pas réécrire toute l’histoire, mais qui offre (enfin, offert pour 7$) une vue grandiose sur toute la ville et la baie. Tout autour de la tour, le quartier est comme inséré dans une flore très dense où seuls des petites chemins et escaliers mènent aux maisons. Des routes seraient impensable ici. Ca vaut le détour, mais place aux photos !

Quartier super joli. Au fond, la Coit Tower.

Quartier super joli. Au fond, la Coit Tower.

Le quartier est vraiment très chouette. Mais ça doit être fatiguant d'y vivre !

Le quartier est vraiment très chouette. Mais ça doit être fatiguant d’y vivre !

Et voilà la vue depuis le haut de la tour !

Et voilà la vue depuis le haut de la tour !

Des grandes vitres sur 360 degrés permettent d'admirer l'ensemble de la baie

Des grandes vitres sur 360 degrés permettent d’admirer l’ensemble de la baie

Dans le fond on aperçoit la fameuse île d'Alcatraz qui servait de prison.

Dans le fond on aperçoit la fameuse île d’Alcatraz qui servait de prison.

Une autre vue, les photos sont dans le désordre, je reconstituerai le panorama complet un jour peut-être ^^

Une autre vue, les photos sont dans le désordre, je reconstituerai le panorama complet un jour peut-être ^^

Everybody’s Favorite City

Montagnes russes grandeur nature

Ma première destination des Etats-Unis aura été San Francisco, The City, Fog City, Baghdad by the Bay ! Autant commencer par ce qui saute immédiatement aux yeux: les rues sont extrêmement pentues. Ca n’est pas une légende touristique, c’est vraiment impressionnant de constater qu’une ville aussi grande et puissante ait pu être bâtie sur un terrain aussi escarpé. Evidemment cela contribue beaucoup au charme de la ville, mais c’est assez éprouvant lorsque vous avez une valise à trimballer. C’est peut-être aussi pour ça que tous les taxis vous klaxonnent et invitent à monter dans leurs cabs, seuls les plus fous parcourent de longues distances à pieds ! (Et nous, les touristes, on est des oufs).

Peu importe la direction, ça grimpe !

Peu importe la direction, ça grimpe !

Lombard Street: 26% de pente ! J’y suis passé à coté par hasard

Certains trottoirs possèdent des marches tellement ça monte

Certains trottoirs possèdent des marches tellement ça monte

Une architecture atypique

Si une chose est bien vraie, c’est que la ville est super belle. Chaque quartier a vraiment ses spécificités (j’en parlerai dans le prochain article), mais on retrouve assez souvent la maison San Franciscaine classique, qui est en fait souvent plusieurs habitations – une par étage – très colorée, avec une forme variable et difficile à décrire (la salle centrale, avec ses nombreuses fenêtres, « déborde » de la maison). De toute façon, chaque maison semble unique et toujours sympa à découvrir.

Le catalogue des maisons doit être énorme

Le catalogue des maisons doit être énorme

En fait, chaque rue posséde une "âme" architecturale

En fait, chaque rue posséde une « âme » architecturale

Ceux qui ont les moyens ont de vrais petits manoirs

Ceux qui ont les moyens ont de vrais petits manoirs

Bon, vous avez compris le genre

Bon, vous avez compris le genre

Celles-là ont des toits particuliers

Celles-là ont des toits particuliers

Ay, que calor!

Forcément, lorsqu’on parle de San Francisco, on se doit d’évoquer le temps fabuleux qu’il y fait. Enfin, là je m’avance un peu parce que je suis ici depuis moins d’une semaine, mais jusqu’à présent il a toujours fait le temps parfaitement idéal. Le thermomètre avait beau annoncer 55 degrés (soit une treizaine en Celcius), il faisait vraiment chaud même en t-shirt ! (Aujourd’hui il est plutôt dans les 70 et ça en devient presque trop, en Février !!). J’avais un peu d’appréhension sur le brouillard, ce fameux fog censé recouvrir la ville et adoucir les températures, mais soit ça n’est pas la saison, soit il est vraiment discret et n’empêche pas le soleil de vous éblouir. D’ailleurs je porte mes lunettes de soleil en permanence tellement il est fort, moi qui les mettais rarement en France – et pourtant je viens du sud ! Heureusement, il parait que ça ne monte pas énormément plus en été, ce que je commençais presque à redouter. En gros, le climat est juste parfait. What else ?

Aujourd'hui il fera beau. A demain.

Aujourd’hui il fera beau. A demain.

Le soir, le ciel se colore en rose et il est encore plus agréable de se balader

Le soir, le ciel se colore en rose et il est encore plus agréable de se balader (mon téléphone rend ça mal)

Une autre pour la route

Une autre pour la route

Le pays des clichés

Pardon my French

Dès les premiers pas, on est plongé dans l’ambiance étasunienne. Les routes et les trottoirs sont super larges, les voitures de toutes les formes et couleurs, certains bâtiments extrêmement imposants, toutes les boutiques sont énormes et les fast-food omniprésents; la liste est encore longue. Au niveau des gens, il y a évidemment une grande diversité et globalement, si vous avez une dizaine de personnes devant vous, il y a de grandes chances pour qu’il y ait trois noirs, quatre chinois, deux mexicain, un indien et quelques blancs (oui ça fait trop mais c’est la règle ici, de faire trop). En fait cela dépend énormément du quartier dans lequel vous vous trouvez, mais j’y reviendrai plus tard. On croise évidemment des gens obèses, mais ça reste finalement relativement peu courant. Je ne sais pas si c’est un cliché, mais il est probable que ça vienne de la culture particulière de San Francisco, qui se veut plus ouverte et diversifiée – également d’un point de vue gastronomique – et qui peut expliquer cela. Il y a tellement à dire sur les Américains et leur culture, là aussi j’en parlerai dans un autre article.

Le style change beaucoup d'un endroit à un autre

Le style change beaucoup d’un endroit à un autre

Dépaysement garanti

Même endroit de nuit. Dépaysement garanti

Comme dans un film

Toutes les images qui viennent des grosses productions américaines, des séries TV ou même des jeux vidéos sont bien présents et on s’y croirait vraiment par moments. Il y a par exemples ces vendeurs de hot dogs ou autres mixtures au bacon dans certaines rues. Il y a également les mythiques gratte-ciels, essentiellement présents dans le quartier financier. Les taxis jaunes et les voitures de police noires et blanches ajoutent aussi beaucoup à l’ambiance. La nuit, on se sent encore plus dans un film lorsque les buildings sont tous allumés, que vous entendez retentir les sirènes des pompiers, ambulances et police, que certains SFD pètent un cable (assez rare cependant) et que vous passez au dessus de bouches d’égouts fumantes. C’est vraiment dingue de vivre tout ça, les films perdent une part de leur aspect fictif puisqu’on se rend vraiment compte que les rues et l’ambiance sont exactement les mêmes.

L'autoroute qui traverse une partie de la ville par le dessus, façon GTA

L’autoroute qui traverse une partie de la ville par le dessus, façon GTA

Les fameuses bouches d'égout fumantes

Les fameuses bouches d’égout fumantes

Et quand ça sonne, adieu les tympans

Et quand ça sonne, adieu les tympans

Départ pour San Francisco

Here we go, my friend!

2013-02-21 15.14.29

Autant vous prévenir d’entrée, je surkiffe tout ce que je vois depuis une semaine et suis déjà fan du « pays » ! Pour la petite histoire, j’ai passé un mois à me geler en Normandie le temps d’obtenir le visa J1 avant de pouvoir décoller vers les terres promises. Après 12h de vol finalement assez vite passées, me voilà enfin dans un continent totalement nouveau pour moi et dans une ville qui me fait rêver depuis un moment: San Francisco. Sorti de l’aéroport (assez petit par ailleurs), je prends le BART, sorte de RER local – enfin j’imagine puisque je n’ai encore jamais pris notre RER bien d’chez nous – direction le centre ville où j’ai réservé trois nuits dans un youth hostel, i.e. une auberge de jeunesse. D’ailleurs il ne faut pas confondre « hostel », chambres souvent partagées et à bas prix, et « hotel » qui correspond plus à nos hotels français.

Premier contact avec San Francisco en sortant du BART: le Cable Car qui passe juste devant moi. Ce genre de tramway typique de SF bourré de touristes qui fait le tour du centre et qui fait des demi tour à l’ancienne, sur une plaque tournante poussée par des bonhommes. Après quoi je me dirige vers mon auberge, émerveillé à chaque rue que je croise, ce que je continuerai à faire pendant mes 3 jours passés ici et que je vais vous raconter dans les articles suivants. Il n’y aura pas forcément de consistence chronologique ou géographique, j’ai juste envie de parler de différents sujets au fur et à mesure que le temps passe. Alors en voiture et n’oubliez pas le pourboire pour le guide ! 😀

2013-02-21 15.16.59

Le célèbre Cable Car

2013-02-21 17.12.55

Rue dans laquelle je suis arrivé